Topic outline

  • General

    Axe 3 : Développer une approche intégrative

    • Topic 1

      Développer une approche intégrative par l’expérimentation

      Contexte et état des connaissances actuelles sur le sujet

      Pour expliquer le déclin des populations d’abeilles, il est fréquemment supposé que les principaux facteurs de pressions s’exerçant sur les abeilles (pathologie, écologie, écotoxicologie, éthologie, physiologie, biochimie, génomique ; cf. schéma ci-dessous) interviendraient en conjugaison ou en synergie. En d’autres termes, ces évènements agiraient ensemble, avec une certaine séquence, pour déboucher à terme sur des répercutions irréversibles. Concernant plus précisément l’impact des pratiques agricoles sur les populations d’abeilles, cette question est liée dorénavant à une dimension plus globale que celle uniquement liée à la protection chimique des plantes. Les programmes phytopharmaceutiques sont des facteurs de variabilité des réponses observées sur les populations étudiés au même titre que toute autre modification de l’environnement. Dans ce cadre, les partenaires de l’UMT ont acquis de solides connaissances sur les facteurs de pression (diagnostic des risques liés aux pesticides, valeur des peuplements végétaux à l’échelle de la parcelle et du territoire, impact du varroa) qui seront valorisées dans les travaux de l’UMT. Cette valorisation passe par des études originales, comportant un fort aspect intégrateur, basées sur une mise en relation de variables paysagères, apicoles et agricoles.

      Objectifs des travaux de l’UMT

      • Comprendre les interactions entre différents facteurs de pression (bioagresseurs, polluants, alimentation) par une approche expérimentale en conditions contrôlées :
        • Développement d’outils et de méthodes pour analyser les effets conjugués.
        • Analyse des effets de combinaisons de facteurs (polluant/alimentation, polluant/pathologie, pathologie/alimentation) à différents niveaux d’organisation biologique (infra-individuel, individuel, collectif, populationnel) et sur de multiples variables biologiques : immunité, biochimie, survie, longévité, comportement.
      • Comprendre les interactions entre différents facteurs de pression (bioagresseurs, polluants, alimentation) par une approche expérimentale en conditions contrôlées par une approche expérimentale intégrative à l'échelle d’un territoire.
      • Topic 2

        Développer une approche intégrative par une approche théorique

        • Co-conception à dire d’experts (apiculteurs, agronomes, écologues) d’analyses multicritère : définition des diagnostics de références actuels, des cahiers des charges, des critères, des indicateurs, des règles de décisions.
        • Identification des mesures de préventions tournées vers les pratiques agricoles, l’aménagement territorial ou la gestion du cheptel apicole.